Image(s) de l'article [qsds sd s dsdsc d sfds d]
La CIME en campagne de sensibilisation pour la paix tout au long du processus électoral.
Les Chefs de Confessions religieuses en République Démocratique du Congo, animés par la volonté de voir toutes les parties prenantes au processus électoral faire preuve de probité morale et d’intégrité, se sont dotés d’un nouvel outil d’accompagnement, la CIME a pour mission de contribuer à la prévention et à la gestion des conflits électoraux et de promouvoir la vérité des urnes et l’intégrité des élections.

Le Président de la CIME, le Révérend Delphin KAPALAY, dans son point de presse a rappelé les objectifs de la CIME et l’importance de la campagne qui sera lancé ce samedi pour accompagner le processus électoral en sensibilisant les différentes parties prenantes pour favoriser un aboutissement heureux du processus électoral.
IL a indiqué que « la campagne nationale « investissons dans la Paix » répond à un double objectif : interpeller chacun et chacune sur son propre engagement en faveur de la préservation de la paix et mobiliser les ressources financières et humaines pour former et déployer un réseau national de médiateurs électoraux et pour mettre en place un mécanisme de veille et d’état des lieux permanent de la violence électorale. »

Répondant aux questions des journalistes sur le choix du remplaçant de l’Abbé Malumalu au poste du Président de la CENI, le Révérend KAPALAY a d’abord « reconnu le mérite et les qualités de monsieur l’Abbé Appolinaire Malumalu tout en lui souhaitant une prompte guérison. Il a rappelé la procédure qui a été mise ne place par les confessions religieuses pour le choix de leur représentant à la CENI en signifiant que l’Abbé Malumalu, n’était pas le candidat de l’Eglise Catholique seulement mais toute les confessions religieuses. Cela sera aussi le cas pour son remplaçant. Dans peu de temps, son nom sera connu », a indiqué le Président de la CIME.
Nous pouvions lire les différents X-stand pour cette campagne :
- CIME, Investir dans la paix, c’est ouvrir la voie à un développement durable de la RDC ;
- CIME : Politiciens, chefs d’entreprises, employés, commerçants, enseignants …la paix nous concerne.
- CIME : la prévention des conflits électoraux assure la paix sociale… Il n’ y a pas de développement sans paix sociale