Image(s) de l'article [qsds sd s dsdsc d sfds d]
Les chances d’avoir une commission d'intégrité Electorale
Dans l’histoire d’un pays, l’intégrité électorale ne doit pas être tenue pour acquise. D’où la nécessité de mettre en place des structures telles que la Commission d’Intégrité et Médiation Electorales pour assurer la promotion et le maintien de l’intégrité dans tous les aspects du processus électoral.

La CIME est là pour soutenir l’application de bonnes normes et pratiques électorales. Celles-ci permettent de déceler, de contrôler et d’empêcher les abus et irrégularités, et donc de garantir l’intégrité.

La promotion de l’intégrité et de la médiation électorales s’avère donc une mission louable des Confessions Religieuses.

Elle permet aux Confessions Religieuses, Pasteurs et Imams du peuple de Dieu, de contribuer activement à l’émergence d’une culture démocratie, condition primordiale de l’émergence d’une nation, donc du bien-être d’un peuple.

Pour le Secrétaire général des Nations Unies, le succès d’une élection se mesure à l’aune de la confiance que son déroulement et son résultat inspirent à l’opinion. Lorsqu’un scrutin est régulier et transparent, qu’il est organisé dans le respect des droits fondamentaux et avec l’appui actif et impartial des institutions d’Etat, et que les participants (dirigeants, candidats ou électeurs) y font preuve de responsabilité, il y a de grandes changes que son issue soit pacifique et acceptée par tous.

Défis à relever pour une élection menée avec intégrité

Construire un Etat de droit pour justifier les demandes en matière de droits humains et de justice électorale; l’intégrité des élections est un problème politique parce qu’elle dépend en grande partie de la Confiance de l’opinion publique dans les processus électoraux et politiques.

Il ne suffit pas de réformer les institutions, les citoyens doivent être convaincus que les changements sont réels et qu’ils méritent leur confiance. L’inclusion, la transparence et la responsabilité sont des éléments fondamentaux pour instaurer cette confiance.

Le respect des principes de la démocratie électorale

- Tous les citoyens jouissent des mêmes droits de participer aux élections en tant qu’électeur et candidat, ils jouissent des mêmes droits de vote;
- Les électeurs doivent avoir véritablement accès aux informations relatives aux élections et à la campagne électorale, etc.