Image(s) de l'article [qsds sd s dsdsc d sfds d]
Gérard BISAMBU présente le Rapport Final de mise en place de l’EDUCIEL.
L’EDUCIEL est un cadre permanent de dialogue et d’échange entre les organisations de la société civile travaillant dans le domaine de l’Education civique et observation électorale, qui vise à maximiser la qualité et l’efficacité des activités d’info-sensibilisation, de mobilisation et d’observation électorale menées par ses membres sur terrain en vue de l’appropriation du processus électoral par les citoyens congolais.

L’EDUCIEL est composée de deux organes, à savoir : l’Assemblée plénière et le Secrétariat Permanent. Le Coordonnateur Porte-parole choisi, Monsieur Gérard BISAMBU a remercié les membres du Secrétariat Permanent en ces termes : « EDUCIEL en partenariat officiel avec la CENI signifie que l’organisation des élections crédibles et transparentes qui constitue non seulement l’attente majeure mais surtout la demande urgente de la population congolaise doit prendre cours;
Ce contrat signifie en outre que la mobilisation responsable de la population en la faveur de l’appropriation du processus électoral 2015-2016, grâce à l’éducation civique et l’observation électorale, est l’une des principales préoccupations inconditionnelles de la population congolaise qui, fort malheureusement, est encore loin de faire objet de priorité dans le chef de nombre des acteurs clé.

Le contexte du processus électoral actuel en RDC exige des valeurs fondatrices pour garantir l’acte de vote. Il s’agit en occurrence de la crédibilité, la transparence, l’accessibilité et l’intégrité. Ceci nécessite que des cadres de concertation régulière dynamiques et performantes avec toutes les parties prenantes au processus électoral soient rendus opérationnels. Le cadre de concertation avec la société civile répond à la principale préoccupation de la sensibilisation de la population qui constitue l’axe stratégique majeur dudit processus. L’EDUCIEL constitue ainsi le principal mécanisme qui contribue non seulement à cultiver les valeurs susmentionnées, mais aussi à y apporter la solution appropriée.

Le processus a été enclenché lors de la grande rencontre de concertation tenue entre le Bureau de la CENI et les représentants de 150 organisations de la société civile, le 15 mai 2014 au Lycée SHAUMBA. Cette importante réunion d’échange a eu à la fois à rationaliser la vision de partenariat CENI-OSC par la thématisation spécifique participative des acteurs et, de ce fait, à accorder mandat à certaines structures de la société civile à faciliter la mise sur pied des différents cadres thématiques devant par la suite interagir avec la CENI.

La plate forme Agir pour des Elections Transparentes et Apaisées (AETA), que nous représentons, s’est vue confier la mission d’accompagner la mise sur pied du cadre thématique liée à l’éducation civique et observation électorale que la plénière constitutive a dénommé « Commission Education Civique et Observation Electorale », EDUCIEL en sigle. La première étape, la plus dure et longue, a consisté à la mobilisation des organisations membres, afin de répondre à l’exigence de l’intégration et de l’inclusivité ; à harmoniser les vues internes entre acteurs ; au partage de la vision et des objectifs à poursuivre ; à formaliser les rapports de partenariat à entretenir avec la CENI.

Cette étape a débouche sur la construction du consensus autour des textes constitutifs dudit cadre notamment l’Acte constitutif de l’EDUCIEL et le protocole d’Accord entre la CENI et l’EDUCIEL. Ces deux textes de base ont été solennellement signés au cours d’une grande cérémonie organisée par la CENI, le 9 juillet dernier. La seconde étape, elle, a consisté à élaborer de manière participative et à adopter le Règlement Intérieur de l’EDUCIEL avant de désigner consensuellement, le 9 septembre dernier, les membres de l’organe Secrétariat Permanent. Cet organe est composé de 30 membres émanant des grandes plates formes de la société civile ayant des actions dans l’éducation civique et observation électorale.

La dernière étape est celle qui a amené, deux semaines plus tard, l’EDUCIEL à procéder au choix démocratique des animateurs de sa Coordination. Ceux-ci sont au nombre de six tel que le dispose le Règlement Intérieur. Permettez-nous de nous adresser maintenant aux acteurs clé du processus électoral. A ceux-ci, il s’avère important de clarifier l’importance et la pertinence de l’EDUCIEL. EDUCIEL n’est nullement une émanation de la CENI. Elle est plutôt une volonté propre de la société civile à s’engager en concertation dans la préparation de la population à une participation responsable aux élections. A ce titre, elle est une idée, une vision, un principe, des valeurs sociales, une action constructive, une identité à travers la multi façon d’être société civile positive aux fins de contribuer aux élections crédibles, transparentes, justes et apaisées. Elle garde ainsi une part d’autonomie de ses actions.