Image(s) de l'article [qsds sd s dsdsc d sfds d]
Visite du Président de la CENI dans la Province du Nord-kivu
Le jeudi, 21 janvier 2016 avait été consacrée à un échange citoyen entre le président de la CENI et les forces vives de la province du Nord-Kivu à Goma. La même activité avait été organisée en la salle de l’hôtel Horizon de Bukavu avec les partis politiques mêlés aux forces vives du Sud-Kivu à Bukavu. Des questions pertinentes ont été soulevées parmi lesquelles celles relatives à la faisabilité ou non des élections nationales en 2016. Questions auxquelles le Président NANGAA avait réservé des explications plus pratiques.

Pour lui, le retard pris dans la mise en œuvre du Calendrier électoral global auront certainement un impact sur le déroulement normal des activités électorales dans le pays. Et d’expliquer que le jour du scrutin est une journée qui consacre, en réalité, le résultat de la somme des activités préparatoires des élections sans lesquelles il n’est pas possible d’envisager l’organisation normale des élections. Enumérant précisément une activité après une autre, le Président de la CENI a évoqué ce qu’il qualifie de chemin critique des élections avec lequel il n’est pas possible de négocier en termes de délai.

C’est d’abord le processus d’achat du matériel électoral qui exige, selon la loi, près de 125 jours de procédures. C’est ensuite le défi du déploiement des outils (matériels) électoraux, en tenant compte des conditions extrêmement difficiles que traverse le pays. C’est ici qu’il a rappelé aux uns et aux autres qu’en l’absence de l’appui logistique de la MONUSCO supprimé depuis par la résolution 2211 du Conseil de Sécurité des Nations et qui conditionne tout soutien à l’organisation des élections, à l’amélioration de la situation des droits de l’homme dans le pays, il sera difficile de maîtriser dans les délais, les défis logistiques des élections prochaines.

Les membres des organisations de la société ont retenu qu’il existe de lourds défis et qu’il convient aux acteurs politiques de s’investir dans la recherche d’un consensus sur les questions électorales.