Image(s) de l'article [qsds sd s dsdsc d sfds d]
Les Autorités traditionnelles encouragent le Président de la CENI à poursuivre le processus électoral
Les membres de l’Association Nationale des Autorités Traditionnelles du Congo (ANATC) ont retenu qu’il existe de lourds défis et qu’il convient aux acteurs politiques de s’investir dans la recherche d’un consensus sur les questions électorales.

Avant tout, Monsieur Benjamin BANGALA BASILA, membre de l’Assemblée Plénière de la CENI, en charge du suivi du cadre de concertation avec les autorités traditionnelles et institutions publiques, a prononcé son mot de bienvenu en rappelant que : « la rencontre de ce jour se situe dans le cadre de la collaboration permanente entre la CENI et les Autorités Traditionnelles de la République Démocratique du Congo, laquelle collaboration a été formellement sanctionnée par la signature, en date du 05 août 2015, d’un protocole d’accord entre les deux parties. En effet, à l’article 3, alinéa 4 dudit protocole, il est stipulé que la CENI rendra disponible, en temps réel, les informations sur le processus électoral à l’intention des autorités traditionnelles. La rencontre d’aujourd’hui revêt en plus un caractère particulier au regard des enjeux et des défis auxquels la CENI est confrontée d’une part, et à l’effervescence politique exceptionnelle que connait notre pays d’autre part.

Notre institution, plus que jamais, est appelée à communiquer davantage pour éclairer la religion de tous les partenaires qui interviennent, à quelque niveau que ce soit, dans le processus électoral. Parmi ces partenaires, les Autorités Traditionnelles occupent une place de choix du fait de l’importance du rôle qu’elles jouent dans l’encadrement de nos populations à la base. Comme le processus électoral est en marche, la CENI ne cessera de compter sur votre appui par votre accompagnement et votre implication effective dans les différentes opérations électorales dont l’une et non la moindre, la Révision du Fichier électoral qui pointe déjà à l’horizon ». Le Président de l’ANATC, l’honorable MUNONGO a déclaré à la presse que : « nous avons été invité par la CENI afin d’échanger sur l’avenir en terme des élections dans notre pays. Et nous sommes satisfaits malgré les défis que nous voyons que la CENI va devoir affronter, nous voyons la bonne volonté est là. Et c’est pour autant pour nous de les accompagner, de les aider surtout pour la vulgarisation à la base, dans nos chefferies ; nos groupements ; nos localités et villages. Voilà pourquoi nous sommes venus en tant que comité national du pouvoir coutumier.

Par la suite nous aussi, nous aurons du travail pour vulgariser sur terrain dans ce grand pays mais néanmoins nous sommes prêts de les accompagner. Et nous félicitons ce qu’ils font dans l’espoir que les acteurs politiques de leur côté vont faire de leur mieux pour harmoniser les points, soutenir la CENI que le pays ait de l’avant
».
  • Membres de l'ANATC
  • Membre du bureau de la CENI
  • Membre du bureau de la CENI